COMPORTEMENT ANORMAL

 

Un problème psychique c’est toujours l’expression d’un dysfonctionnement propre à un être humain singulier et à son contexte. (Édouard Zafirian)

I. Définition :

 Difficulté d’une définition de l’anormalité: tout schème de comportement mésadapté,  perturbateur ou nuisible pour l’individu ou la société.  Différence de culture Ethnopsychiatrie. Utilisation de trois normes:

A.  Norme culturelles : déviant des normes sociales (homosexualité

B.  Norme du malaise subjectif: évaluation de l’individu

C. Norme de comportement inadapté. Pensées sentiments et actes nuisent au fonctionnement de leur vie intime ou sociale. 

II. Les vues populaires sur le comportement anormal :

 

      • Le comportement anormal est invariablement bizarre
      • Le comportement normal et anormal est très différent
      • Les patients qui soufrent de désordres mentaux sont dangereux et imprévisibles
      • Les problèmes mentaux sont associés avec des déficiences
      • L’anormalité peut faire référence à des comportements culturels;
      • Le comportement des blancs en face des noirs! Les nazis! Le comportement de certains hommes vis à vis des femmes!

 III. Historique :

 A.     Du début de l’humanité au Moyen Âge :

    • Les premières traces d’intervention face aux désordres mentaux remonteraient à plus de 500,000 ans. Il semblerait que certains crânes porteraient des marques de trépanation.  
    • On a retrouvé sur un papyrus vieux de plus de 2800ans des informations démontrant que le cerveau était considéré comme le siège des fonctions mentales.
    • Cependant, jusqu’au Vième  siècle, que se soit en Chine, En Égypte ou en Grèce, les démons et les mauvais esprits seront les principaux responsables des désordres comportementaux.
    • Le fameux médecin grec, Hippocrate (460 B.C.) grâces à ses observations cliniques rigoureuses, constatera que les problèmes de comportements sont issus du cerveau. Il établira trois catégories de désordres mentaux
      • Les manies
      • La mélancolie
      • La fièvre cérébrale

“A peu près à la même époque (428-348 B.C.), le grand philosophe Platon s’intéressera au sort de ces pauvres humains, souvent traités comme des bêtes. Il amènera la notion de niveau de conscience et niveau intellectuel associé à l’environnement. Selon Platon, il est du devoir de tout bon citoyen de prendre en charge ces personnes dépourvues. Il avait également perçue bien avant Freud que le rêve est une représentation substitutive d’un désir. Cependant pour Platon, la cause des désordres mentaux est divine.”

    • Le médecin grec vivant à Rome (125 B.C.), Asclépiade, étudie les désordres de comportements et plus particulièrement les différences qui existent entre les individus qui entretiennent des illusions, des désillusions et des hallucinations. 

B.  Du Moyen Âge à nos jours.

    • Les désordres de comportements sont perçus comme une intervention du démon. Il faut exorciser le possédé.
    • Apparition de la lycanthropie

« Excommuniés, et vous, qui n’avez pas fait vos pâques, garez-vous du loup et écoutez l’histoire vrai de Peter Stumb qui sous cette forme tua et dévora 13 enfants. Le tribunal de Cologne le condamna en 1591 au supplice des tenailles et de la roue, à la décapitation et au bûcher. Rien que ça!! En cette fin de XVIe siècle, le cas n’est pas exceptionnel. Gilles Garnier fut brûlé à Dole pour avoir signé un pacte avec le diable, lequel promit et lui donna pouvoir de se changer en animal. Il se livra alors aux crimes accoutumés des loups-garous et fut condamné pour avoir mangé la chair d’un jeune garçon nonobstant le jeûne du vendredi. Hommes et femmes, en France, en Allemagne, en Suisse, de la fin du XVIe siècle au début du XVIIe, se sentent emportés par la malédiction. Les bûchers flambent. » [1]

    • Apparition des sorcières et des bûchers.
    • Apparition de désordres de comportements de groupes : conflit au niveau de la culpabilité
      • Tarantisme
      •  Danse de St-Vitus
      •  Danse de St-Guy
    • Les premiers asiles apparaîtront au XVIe siècle. Il s’agit davantage de camp de concentration que de d’institutions pour malades mentaux. En France le premier institut est l’institut deCharenton en 1641
    • Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que Pinel (1745-1826) réorganisera ces instituts, en enlevant les chaînes aux mains et aux pieds de ces pauvres gens, en aménagent des cellules plus éclairées et plus salubres. Le premier aliéniste tentera d’élaborer avec son élève Jean Etienne Esquirol une classification des maladies mentales. Il prendra la tête de la Salpétrière. Dans leur classification on retrouve les termes de  démence, de mélancolie, de manie, d’idiotisme et même de nymphomanie et de nostalgie.
    • En Angleterre, c’est Tuke qui suivra le modèle de Pinel
    • C’est en France et en Allemagne que les fondements de la psychiatrie verront le jour.  En Allemagne nous retrouvons les noms tels Kraepelin, Freud, Bleuler alors qu’en France ce sont Charcot, Magnan et Morel qui imposent leus travaux. La leçon de Charcot de Brouillet

IV. FACTEURS DU COMPORTEMENT ANORMAL

A. Facteurs biologiques: causes prédisposantes

    • Causes génétiques-physiques (privation) période congénital

B. Facteurs psychosociaux: causes précipitantes

1. Perception de soi et cognition; moi en tant qu’ensemble de règles, et en tant que produit de ces règles- assimilation et accommodation.

          2. Les besoins du Moi:

      • Compétence habilité et sécurité
      • Amour appartenance et approbation
      • Estime de soi et identité
      • Valeur sens de la vie et espoir
      • Développement personnel

C.  Importance de la motivation

D. Parents inadéquats:

      •  Surprotection vs manque de protection
      • Demandes irréalistes
      • Trop permissif ou trop indulgent
      • Manque de discipline
      • Communication irrationnelle et inadéquat
      • modèles parentaux fautifs
      • familles antisociales

E. Environnement socioculturel

      • Classe socio économique
      • Discrimination
      • Changements sociaux et insécurité

« Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes mais vous pouvez les empêcher de faire leur nid dans vos cheveux ». (proverbe chinois)



[1] http://perso.wanadoo.fr/passion-loup/la_lycanthropie.htm